Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Asus RT-AX89XTest du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

L’avis de 01net.com

Note de la rédaction

4,5

/Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

5

Appréciation générale

4,5/5

Asus RT-AX89XTest du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Dire que le RT-AX89X a des airs de vaisseau spatial extraterrestre, octogonal, furieux et surmonté de pics ou de tentacules ne rend pas totalement hommage à l’appareil, qu’il s’agisse de son design, donc, ou de ce qu’il propose d’un point de vue technique. Mais cela donne tout de même un bref aperçu de ce boîtier massif, hérissé de huit antennes repliables, illuminé de sept petites LED témoin.

01net.com – Lionel Morillon – Huit ports Gigabit Ethernet pour les fans de LAN à la maison, ou les TPE…

Commençons par le plus étonnant, la connectique offerte. Asus n’a pas fait semblant. On compte deux séries de quatre ports Gigabit Ethernet réparties sur deux pans du routeur. S’y ajoutent un port RJ45 Gigabit pour la connexion à la box et un port 10 Gbits/s Ethernet. L’embarras du choix, du rarement vu ! Mais la fête ne s’arrête pas là. Le fabricant taïwanais a également pensé à intégrer deux ports USB 3.1 Gen 1, pour connecter un disque dur externe, par exemple, afin d’en partager le contenu sur le réseau local, ou même depuis Internet quand vous êtes ailleurs.Enfin, pour ceux qui ont la chance d’avoir une offre compatible, Asus a intégré un port SFP+, il sera ainsi possible d’y brancher directement votre connexion fibre entrante et vous passer d’une box, qui n’a que peu de chance d’offrir une connectique aussi riche et un Wi-Fi aussi complet.

Pour les utilisateurs exigeants, ou les TPETest du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Il y a des signes qui ne trompent pas : l’abondance de ports Ethernet, parfaits pour assurer une LAN party ou connecter un embryon de réseau professionnel composé d’ordinateurs, de NAS (tout particulièrement le port 10 Gbits/s) et d’éventuels switches réseau, et évidemment la présence d’un port SFP+. Autant de signaux clairs qui laissent penser que le RT-AX89X n’est pas un routeur pour monsieur tout le monde. Il semble davantage taillé pour les utilisateurs exigeants, équipés de nombreuses machines, ou pour les professionnels réunis au sein d’une TPE. A ces deux indices, on ajouter la possibilité de connecter un dongle 4G en USB pour partager la connexion mobile quand le réseau filaire est tombé.

Intéressons-nous donc à la partie Wi-Fi justement. Pour son RT-AX89X, Asus n’a pas ménagé sa peine. On trouve un Wi-Fi 6 bi-bande, donc 2,4 GHz et 5GHz. Bonne nouvelle, sur cette dernière, il est possible d’activer des canaux de 160 MHz de large si vous souhaitez offrir les meilleurs débits possibles à vos appareils compatibles.

Quoi qu’il en soit, ce routeur Wi-Fi d’Asus est donné pour assurer jusqu’à 6 000 Mbits/s théoriques cumulés, répartis sur 12 flux en 1 148 Mbits/s sur la bande des 2,4 GHz, qui assure la meilleure portée, et jusqu’à 4 804 Mbits/s en 5 GHz.

Une troisième bande de fréquences taillées dans les 5 GHz aurait sans doute corsé la facture, mais aurait également pu apporter un peu plus de souplesse d’usages, notamment si vous souhaitez associer ce routeur à un réseau maillé – via le système ASUS AIMesh, qui permet de créer un seul et même réseau Wi-Fi dans tout votre domicile en utilisant différents routeurs de la marque.Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Pour finir notre tour du propriétaire, précisons que le routeur d’Asus propose trois boutons, placés à gauche des témoins lumineux. L’un pour les connexions WPS, l’autre pour éviter l’effet sapin de Noël et désactiver les LED, ce qui peut s’avérer intéressant si le routeur est dans votre chambre, par exemple, et enfin, un troisième et dernier bouton, pour couper et activer le réseau Wi-Fi.

01net.com – Lionel Morillon – L’Asus RT-AX89X embarque un nombre de boutons et de connecteurs incroyable.

Asus Router, une appli riche et complète

Comme le veut la norme ces dernières années, la configuration la plus simple et la plus rapide se fait depuis une application dédiée, baptisée Asus Router. La mise en route se fait très vite, en quelques secondes, on choisit son modèle de routeur, est invité à saisir un nom pour son réseau Wi-Fi ainsi qu’un mot de passe, puis il est temps de créer un compte administrateur, qui permettra de se connecter au routeur pour en modifier les réglages, y compris à distance.Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Par défaut, le RT-AX89X fusionne les deux réseaux Wi-Fi 2,4 et 5 GHz, pour un particulier, c’est une solution qui rend l’usage quotidien plus transparent. Les machines un peu anciennes, éloignées du routeur ou qui n’ont pas besoin d’une connexion très performante passeront en 2,4 GHz automatiquement, tandis que les 5 GHZ seront réservés aux PC plus exigeants. D’ailleurs à ce sujet, c’est face aux Paramètres réseau du routeur que vous pourrez activer la bande passante 160 MHz (seulement en 5 GHz). Cela vous permettra d’allouer ces canaux plus larges aux machines compatibles et leur assurer, ainsi, des débits solides.

Une fois le réseau établi, l’affaire de quelques minutes, on peut alors explorer l’interface claire et complète de l’application, qui s’organise autour de cinq onglets en bas de l’écran : Domicile, Appareils, Annonces, Famille et Réglages.

On constate rapidement deux choses en explorant l’application. La première que le travail de traduction n’est pas fini, certains menus sont bel et bien en français, mais les sous-rubriques ou commentaires qui détaillent les fonctions sont encore en anglais – c’est notamment le cas pour la fonction Open NAT, qui permet de s’assurer en quelques secondes que les ports requis pour le fonctionnement d’un jeu sont bien ouverts et pointent bien vers votre PC ou votre console. Cela pourra peut-être refroidir les plus allergiques à l’anglais, mais cela ne nous a pas semblé être vraiment problématique.

La seconde chose que l’on constate c’est qu’Asus ne s’est pas moqué du monde et que son RT-AX89X offre une richesse fonctionnelle assez épatante, sans pour autant sombrer dans l’obscur ou l’inutile, ou même compliquer trop la tâche de l’utilisateur.Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Ce serait même plutôt le contraire. Ainsi, la fonction de qualité de service (QoS), qui permet de définir des usages prioritaires en matière de bande passante, se résume à glisser des types d’usage dans une liste.

En revanche, on sent qu’Asus a une appétence pour le jeu, puisque son application mobile permet de donner la priorité au jeu mobile, ce qui veillera à réduire le ping autant que possible, à suivre la perte éventuelle de paquets et à établir un diagnostic de la qualité de la connexion. Dans les faits, notre connexion était suffisamment solide en règle générale pour qu’on ne sente pas de réelle différence, mais si vous jouez beaucoup en réseau sur mobile, cette fonction pourrait vous séduire.

Comme la plupart de ses concurrents, le RT-AX89X permet de savoir en temps réel quels appareils sont connectés au réseau qu’il gère. Il est évidemment possible de bloquer ces clients Wi-Fi, et même de les ajouter à une liste noire, ou encore de réduire la bande passante dont ils peuvent bénéficier. Mais il est également possible, dans l’onglet Famille, d’établir des profils utilisateurs où seront regroupés ces différentes machines. Ainsi, vous pouvez créer un profil pour vos enfants en fonction de leur tranche d’âge, ce qui établit des préréglages pour limiter l’accès à certains contenus. Il est également possible de déconnecter un appareil du Net, à l’envi ou ponctuellement, ou mieux, de planifier le blocage en fonction des jours et heures de la semaine. Par ailleurs, le routeur d’Asus affiche la quantité de données consommées par l’utilisateur en journée, le soir et après l’heure du coucher. Un bon moyen de savoir si vos enfants n’ont pas pris l’habitude de streamer des vidéos un peu tardivement.

Si vous n’aimez pas trop partager votre mot de passe Wi-Fi à vos amis de passage (et on vous comprend) il est évidemment possible de créer un réseau dédié. Comme le réseau principal, il peut être chiffré en WPA3, mais Asus a également la bonne idée de permettre de régler facilement son temps d’activité, à la minute près. Ainsi, par exemple, pour une soirée, passées cinq heures et 16 minutes, votre réseau invité se coupera-t-il, sans que vous ayez à y penser. Pratique après une soirée un peu trop réussie.Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

01net.com – L’application Asus Router est très complète et offre de nombreuses fonctions avancées, y compris au niveau de la sécurité.

Une solution de sécurité intégrée

Le RT-AX89X est donc extrêmement complet, mais il ne s’arrête pas là. Asus s’est associé à Trend Micro pour offrir une solution de sécurité intégrée, appelée AiProtection. Elle offre différents outils, comme le scanne en temps réel de votre réseau à la recherche de logiciels malveillants. Il est possible de lui confier le blocage de site Web jugés dangereux, la prévention contre les tentatives d’intrusion, ou la mise à l’écart des machines infectées qui tenteraient de se connecter à votre réseau (filaire ou sans-fil).

AiProtection est également capable d’établir une sorte d’état des lieux de votre réseau et de lui attribuer une évaluation. Ainsi, si vous avez laissé le WPS ou UPnP activé, votre note sera dégradée et il vous sera recommandé de le désactiver. Alors certes, AiProtection ne va pas aussi loin qu’une solution comme Armor, de Netgear, qui permet d’installer des clients antiviraux sur un nombre virtuellement illimité d’appareils, mais la solution d’Asus et TrendMicro est gratuite et ne fait que s’ajouter à une longue de possibilités.Test du Asus RT-AX89X : un routeur Wi-Fi 6 venu de l’espace à la connectique absolument folle

Avec son RT-AX89X, Asus a décidé d’offrir une solution logicielle parmi les plus riches et complètes du marché – d’ailleurs si l’application vous semble trop limité, il est possible d’accéder à une interface Web classique et bien pensée, elle aussi. C’est un quasi sans faute. Qu’en est-il des débits et de la couverture maintenant que tout cela a été dit ?

Couverture, débit et potentiel…

Si, comme on l’a dit rapidement, le RT-AX89X est compatible avec la technologie de Wi-Fi maillé (AiMesh), d’Asus, il n’en demeure pas moins que nous l’avons testé seul. Dès lors, avant même de parler débits, sont déluge d’antennes lui assure-t-il une bonne couverture ?

01net.com – L’Asus RT-AX89X offre une couverture très honnête pour un routeur non maillé.

Précautions habituelles, rappelons que nous réalisons nos tests dans un appartement tout en longueur, où les murs porteurs sont nombreux, épais et traversants, rendant très difficile la propagation des ondes. Autant dire que les réseaux sans-fil ne sont pas à la fête.

En l’espèce le RT-AX89X réussit une performance très honnête. La couverture lui permet de couvrir nos trois premiers points de mesure, ce qui est plutôt rare pour un seul routeur. Même si le réseau qu’on capte encore entre 10 et 15m est évidemment plutôt faible, et instable. Au-delà, le réseau n’est simplement plus qu’un souvenir.

Asus RT-AX89X : de beaux débits, et une portée honnêteInfogram

Ce qu’on constate d’ailleurs quand on réalise des mesures que ce soient des débits en crête, ou avec une charge lourde et constante avec iPerf3. Ainsi, on tourne à environ 15 Mbit/s quand on est au plus loin. Assez pour surfer, streamder des vidéos HD, et envoyer des mails, mais rien de plus exigeant. Il faut dire qu’on est alors connecté en 2,4 GHz, et que les débits dans cette fréquence ne sont que rarement impressionnants.

En revanche, quand on se rapproche du routeur, entre 5 et 10 mètres, les débits reprennent tout de suite de la vigueur et s’avèrent excellents. Évidemment, plus on se rapproche de la source, et plus les débits grimpent. Entre 0 et 5 mètres, le cap des 600 Mbit/s est atteint ou franchi selon les mesures. On est alors indubitablement face à une très bonne connexion sans-fil.

De facto à courte et moyenne portée, il est possible de tout faire, de s’adonner aux jeux en ligne, de streamer plusieurs flux 4K simultanément, bref de profiter de sa connexion à Internet très haut débit. Car, évidemment, comme toujours, les routeurs Wi-Fi 6 haut de gamme n’ont d’intérêt qu’associés avec une connexion ADSL ou fibre solide. Sauf à ce que vous ayez beaucoup d’appareils récents et utilisiez beaucoup un stockage local pour accéder à des contenus. Il serait inutile d’installer un tel routeur si votre connexion entrante est de mauvaise qualité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *